Démarche artistique

 

Si vous souhaitez créer chez vous une bulle de ressourcement, vous pouvez le faire grâce à la couleur et à l’art. Actuellement, tout va très vite, l’avenir est incertain, il est essentiel de se poser. En choisissant une peinture artistique, une création unique qui vous fait vibrer, avec les couleurs qui vous ressemblent et qui éveillent en vous des émotions positives, vous vous sentirez bien chez vous. Aménagez un intérieur accueillant, unique, un refuge agréable afin de vous ressourcer, pour mieux repartir et profiter des joies du quotidien… par petites touches de couleurs !

 

La technique

J’utilise comme médium la peinture à l’acrylique et depuis 2019, j’utilise des techniques mixtes avec le collage, sur toile, carton, bois ou papier. L’utilisation de matériaux de récupération vient de mon mode de vie écologique. Je découpe dans des anciens guides pratiques, didactiques, manuels scolaires… Je joue avec les mots, les collages, les matières.

Il m’arrive aussi de peindre directement sur des pages d’anciens livres.

 

Parcours

J’ai suivi des cours extra-scolaires de dessin et de peinture. Au lycée, j’étais dans la section littéraire option arts plastiques. Ensuite, j’ai suivi des cours de peinture décorative (trompe l’œil, fresque…). J’ai mis des années à me considérer comme artiste et à assumer le fait que je sois autodidacte. Aujourd’hui, je n’ai plus un vrai métier et une passion à côté, la peinture et l’illustration sont mon métier et ma passion.

Marina Le Floch

Qui suis-je?

Je m’appelle Marina Le Floch (prononcer Floc!!) et j’ai 42 ans, je suis française et je vis en Belgique depuis… assez longtemps pour parfois ne plus me faire comprendre quand je reviens en France. Petite, j’ai fait du solfège, de la flûte, du piano, de la danse classique, moderne, de la gym, de l’équitation et même… du catéchisme mais ce que je voulais faire plus que tout : c’était du dessin !

Aujourd’hui je crée, je dessine, je peins, j’illustre, je mets en page, je colorie… c’est mon travail !

Mes racines sont bretonnes (tiens donc, voilà pourquoi je porte un tel nom…) mais j’ai fait en saut en Belgique pour ne plus en décoller. Je m’y sens tellement bien que j’ai mélangé mon ADN avec un Belge et depuis, 2 turbulentes charmantes petites filles aux prénoms celtiques nous accompagnent et nous fatiguent font grandir.

J’ai une forte tendance à voir la vie en vert et quand je ne travaille pas, je passe du temps à tester des recettes, à cultiver mon potager et à chercher des alternatives pour réduire mon empreinte écologique. Ou à regarder pousser les plantes. C’est bien aussi de regarder les plantes pousser.

Paralèlement à mon activité de peintre j’exerce le fabuleux métier de graphiste et d’illustratrice.